Mamans solos
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Mamans solos

Vous etes maman solo, future maman solo , vous avez ete solo.. Vous avez ici toute une bande de super copines pretes a tout partager pour le meilleur et pour le rire...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-21%
Le deal à ne pas rater :
Calendrier de l’Avent 2021 FUNKO Harry Potter en promo
49.99 € 62.99 €
Voir le deal

 

 les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyDim 1 Aoû 2021 - 8:49

roupie de sansonnet 


chose insignifiante ; bagatelle ; quantité presque nulle ; gnognote ; rien ; trois fois rien


Origine et définition

Le sansonnet () est un simple petit étourneau. Et, pour beaucoup, la roupie, c'est la monnaie de quelques pays, dont l'Inde.
Qu'ont fait ces deux-là pour être associés dans cette expression ?
Eh bien rien ! Parce qu'aucun des deux n'est impliqué dans cette affaire glauque.
Depuis au moins le XIIIe siècle, la roupie, ce n'est rien d'autre que ces gouttes plus ou moins gluantes, issues des fosses nasales, qui pendent au nez de ceux qui ne connaissent pas le mouchoir (ou la manche de chemise).
Il est donc normal que cette roupie-là soit considérée comme quelque chose d'insignifiant, sans aucune valeur.
Le plus difficile, c'est d'expliquer ensuite en quoi le sansonnet serait suffisamment morveux pour qu'on l'ait associé à la roupie.
Là seules les conjectures sont de mise.
Il pourrait s'agir d'une déformation de 'sans sou' (sans valeur) ou de 'sans son nez', désignant la roupie seule, isolée de sa chaîne de fabrication nasale.
On peut en effet facilement imaginer l'insignifiance suprême d'une roupie, sur la plage abandonnée, au milieu des coquillages et crustacés...

Compléments

Pour désigner la même chose, certains préfèrent employer l'expression "pine d'oie", d'autres "couille de mite".
Revenir en haut Aller en bas
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyLun 2 Aoû 2021 - 7:25

il fait un temps de curé 


la mer est très calme ; il fait un temps superbe ; le temps est magnifique


Origine et définition

Pourquoi de curé ? Que vient faire l'abbé ici ? Quelle peut bien être la relation entre une mer calme et une soutane ?
C'est là où je me rends compte que la mission que je me suis confiée (et que j'ai acceptée), c'est parfois la mer à boire ! Les lecteurs qui osent me soumettre de telles expressions n'ont vraiment aucune pitié !
En effet, en voilà une qu'aucune de mes sources habituelles ne cite et que j'aurais donc dû refuser de commenter.
L'explication que je vais pourtant proposer est la seule que j'ai trouvée. Mais c'est peut-être bien la bonne, d'autant plus qu'elle vient d'un curé, celui d'Ouessant (en bas de la page ).
Voici donc la bonne du curé, telle qu'il l'expose :
« C'est une déformation de "temps à curer", celui-ci étant le temps convenable pour curer le fond du port, c'est-à-dire y passer la drague, opération qui ne peut être menée à bien que par temps calme ! »
Voilà une explication qui tient bien la route, et même la mer, surtout qu'elle est très calme.
En effet, si on ferme les yeux et on écoute au lieu de lire, on imagine bien le gamin qui dit : « Maman, maman, le capitaine du port, il a dit qu'il fait un temps à curer ! » se faire corriger par sa mère qui n'en connaît pas la signification : « Arthur, est-ce que tu dis "le furoncle à tante Gertrude" ou bien "le furoncle de tante Gertrude" ? Eh bien là, c'est pareil ! On doit dire un temps de curé !" ». Et le gamin obéissant (si, si, ça arrive !) de transmettre l'expression ainsi déformée à son entourage qui, lui-même...
Revenir en haut Aller en bas
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyMar 3 Aoû 2021 - 6:34

mettre la puce à l'oreille 


avoir la puce à l'oreille ; éveiller l'attention ; éveiller la méfiance ; éveiller les soupçons ; donner des indices pour la découverte de quelque chose ; avoir l'attention éveillée ; se douter de quelque chose ou se méfier de quelqu'un


Origine et définition

Oncques ne vit-on membre de la gent féminine se mettre une charmante petite puce en guise de boucle d'oreille !
Et pourtant !

Cette expression a changé de sens au cours des siècles.
Elle est attestée pour la première fois au XIIIe, sous la forme mettre la puche en l'oreille, à une époque où les petits parasites () pullulaient, quel que soit le niveau social de leur hôte, et où les tourments qu'ils provoquaient occupaient les esprits et les mains (pour des séances de grattage où il n'y avait rien à gagner).
Bizarrement, elle signifiait alors "provoquer ou avoir un désir amoureux", sens que Jean de la Fontaine utilisait encore dans ses 'Contes' :

« Fille qui pense à son amant absent
Toute la nuit, dit-on, à la puce à l'oreille
 »

Au XVIIe siècle, l'expression se transforme, le 'à' remplace le 'en' et, surtout, le sens devient "être inquiet, agité", comme pour quelqu'un qui aurait senti une puce venir se loger dans son conduit auditif et qui en craindrait les conséquences 'démangeatoires'.

Parallèlement, dès le XIVe siècle, on évoquait déjà les oreilles qui sifflaient ou démangeaient lorsque quelqu'un était supposé parler de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyMer 4 Aoû 2021 - 7:25

être droit dans ses bottes 


se tenir droit dans ses bottes ; en gardant une attitude ferme et déterminée ; en ayant la conscience tranquille ; être fidèle à ses principes


Origine et définition

L'origine de cette expression n'est pas certaine.
Elle pourrait venir du milieu militaire où les cavaliers devaient se tenir bien droit sur leur selle et dans leurs bottes.
Elle pourrait aussi être apparue en opposition à une expression d'origine flamande "avoir une petite pièce dans ses bottes" qui voulait dire "être ivre" (la 'petite pièce' rendant la marche difficile), donc tout le contraire de se tenir bien droit.
Elle est remise au goût du jour par Alain Juppé () le 6 juillet 1995 lorsqu'il déclare "Je suis droit dans mes bottes et je crois en la France" alors qu'il est interrogé sur TF1 à propos de son appartement parisien au loyer défiant toute concurrence et de la baisse de loyer qu'il avait demandée pour l'appartement de son fils.
Ce jour-là, lui croyait en la France, mais la France n'a pas vraiment cru en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyVen 6 Aoû 2021 - 8:45

le marchand de sable est passé 


les enfants ont sommeil, il est l'heure de les coucher ; il est l'heure de dormir pour les enfants


Origine et définition

Voilà un homme vraiment très altruiste : comme le Père Noël, mais beaucoup plus souvent que lui, il passe dans les foyers y distribuer quelque chose sans même en attendre une compensation quelconque.
Dans quel but ? Quel est son dessein ? Est-il réellement désintéressé ? Ne s'intéresse-t-il pas trop aux enfants ? Peut-on avoir confiance en lui ?
Ce n'est pas en lisant la suite que vous le saurez parce que j'ai une grande révélation à vous faire : contrairement au Père Noël, le marchand de sable n'existe pas !
A la fin du XVIIIe siècle, on disait "avoir du sable dans les yeux" pour dire qu'on avait sommeil ou les yeux qui piquaient sous l'effet de la fatigue.
Et c'est même dès le XVIIe, qu'un personnage imaginaire qui vient jeter du sable dans les yeux des enfants est utilisé pour représenter le sommeil.
Furetière (), à la même période, écrit d'ailleurs : "Le petit homme leur a jeté du sable dans les yeux".

Compléments

C'est en 1963 que, grâce à l'imagination de Claude et Christine Laydu, le marchand de sable apparaît pour la première fois sur les écrans de télévision, accompagné sur son nuage blanc d'un gros Nounours qui va s'occuper, pendant de nombreuses soirées, de coucher Nicolas et Primprenelle
Revenir en haut Aller en bas
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyMer 11 Aoû 2021 - 7:41

 à la mords-moi le noeud 


peu sérieux ; mal fait ; sur lequel on ne peut pas compter ; à la graisse de hérisson ; à la flan ; au rabais ; à l'arrache ; de bazar ; de bouts de ficelle ; de peu de valeur ; de deuxième catégorie ; peu intéressant


Origine et définition

L'origine de cette expression n'est pas vraiment connue.
'A la mords-moi le jonc' est une expression attestée au début du XXe siècle.
A cette époque, en argot, le jonc désignait l'or.
Faut-il voir un lien avec ces fausses pièces d'or (mal faites, sans valeur) qu'il fallait mordre pour en faire sauter le placage ?
Actuellement, le jonc désigne le pénis ('peler le jonc' pour 'importuner', 'se peler le jonc' pour 'avoir froid').
Alors du 'jonc' au noeud, autre dénomination argotique du pénis ou du gland (qui date du XIXe siècle), il n'y a qu'un pas qui a été franchi, semble-t-il, dans la seconde moitié du XXe siècle où l'expression apparaît.
Certains disent qu'elle viendrait de la fellation. En effet, s'il y a morsure du gland ou du noeud pendant la petite gâterie, c'est qu'elle est très mal faite.
Mais rien ne confirme cette hypothèse.

Le doigt qu'on trouve aussi à la place du noeud pourrait être vu comme une atténuation 'politiquement correcte' du deuxième terme, mais il semble que son usage soit très antérieur.
Le mystère demeure donc, tout comme pour la version avec le pif.
Revenir en haut Aller en bas
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyMer 18 Aoû 2021 - 6:49

ne pas payer de mine 


avoir une apparence minable ; avoir un aspect peu engageant ; ne pas inspirer confiance ; valoir mieux que son apparence


Origine et définition

Quand on dit de quelqu'un qu'il n'a pas bonne mine, c'est que son apparence donne l'impression qu'il ne va pas très bien.
Cette mine-là n'a donc rien à voir avec celle du crayon, ni avec celle du grisou.
Au XVIIe siècle, 'Payer de', c'était faire 'preuve de telle ou telle qualité' et à la fin du même siècle 'Payer de bonne mine', voulait dire 'avoir un physique avantageux, une belle prestance'.
Ce n'est qu'à partir du XVIIIe que l'emploi négatif traduit parfois une différence entre l'apparence réelle (la mine) et ce qu'il peut se cacher derrière.
Car, comme chacun a pu certainement le constater, on peut des fois trouver des petites perles derrière des mines peu engageantes (exemple : tel restaurant ne paie pas de mine, mais on y mange tellement bien que, quand on en sort, on a 'les dents du fond qui baignent').
Revenir en haut Aller en bas
* gigi *
Membre Voteur
Membre Voteur
* gigi *

Nombre de messages : 424
Age : 55
Localisation : Belgique

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyJeu 19 Aoû 2021 - 23:39

merci louis
Revenir en haut Aller en bas
http://chez-gigi.forumgratuit.be/
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyVen 20 Aoû 2021 - 7:02

mettre en coupes réglées 


dominer ; exploiter




Origine et définition

Cette expression date du XVIIe siècle.
En sylviculture[1], une coupe réglée désigne l'abattage périodique d'une portion de bois déterminée.
Au sens figuré, mettre en coupes réglées signifiait 'imposer indûment à un individu, à une collectivité des prélèvements périodiques, des sacrifices onéreux'.
Pour mener ses guerres, Napoléon a eu un grand besoin de 'chair fraîche'. C'est grâce à un service militaire généralisé et obligatoire qu'il a pu ainsi constituer ses armées sous le Premier Empire.
Plus tard, Littré () écrivit que la population de la France était alors mise en coupes réglées par la conscription.
Revenir en haut Aller en bas
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptySam 21 Aoû 2021 - 7:06

parler dans sa barbe 


parler de manière peu audible ; marmonner ; parler à voix basse sans articuler ; bafouiller


Exemples

« Gêné, il ne savait plus où se mettre et se mit à parler dans sa barbe. »
« Il parlait tellement dans sa barbe qu'il semblait presque qu'il parlait seul. »
Revenir en haut Aller en bas
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyDim 22 Aoû 2021 - 7:17

aller à vau-l'eau 


aller à sa perte ; péricliter ; partir en vrille ; aller dans le mur


Origine et définition

Dès le XIIe siècle, aller 'à val' ou 'à vau' voulait dire "en descendant le long, en suivant la pente de", un vau n'étant pas le petit de la vache, pour ceux qui ont des soucis d'orthographe, mais une vallée (on retrouve d'ailleurs ce terme dans l'expression "par monts et par vaux" également expliquée dans un excellent site dédié aux expressions françaises dont le nom m'échappe).

Au moins jusqu'au milieu du XVIe, cette locution, utilisée entre autres par Rabelais, avait le sens très concret de "suivre le fil de l'eau".

C'est à partir de cette période que son sens abstrait commence à apparaître. On emploie d'ailleurs "à val de route" pour "en déroute" et "être à vau l'eau" pour désigner une entreprise qui fonctionne mal. Et entre le mauvais fonctionnement et la perte ou la faillite, il n'y a qu'un petit pas qui a vite été franchi.
Revenir en haut Aller en bas
marianne
Admin
Admin
marianne

Nombre de messages : 134836
Age : 52
Localisation : Aquitaine
Emploi/loisirs : Mes 3 Amours.. Et le reste de temps en temps...

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyDim 22 Aoû 2021 - 11:09

merci Louis.. j adore ces expressions.. gros bisous

_____________________________________________


Merci d etre passée.. On pense a voter a chaque passage les amies


les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Thumbn11         

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Sans_t10



         les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Bisous10          
Revenir en haut Aller en bas
https://www.mamansolo.net
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyDim 22 Aoû 2021 - 11:30

Avec plaisir  

bises
Revenir en haut Aller en bas
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyLun 23 Aoû 2021 - 6:26

dès potron-minet


dès l'aube ; dès le petit matin ; dès les premières lueurs du jour ; de bon matin ; au saut du lit


Origine et définition



Le minet ici présent est bien un chat. Mais que peut bien vouloir dire potron ? Et quel lien peut-il bien y avoir avec une heure très matinale ?
Pour les amateur d'argot, potron n'est pas une déformation de 'pochtron'[1] : les pochtron-minets qui se saoûleraient au cocktail gin-tequila-Floc de Gascogne et qui auraient besoin de s'inscrire aux Alcooliques Anonymes sont très rares.


A l'origine, dès le XVIIe siècle, cette expression se disait "Dès potron-jacquet", le' jacquet' étant l'écureuil, petite bestiole sympathique ayant la particularité de commencer à s'activer très tôt le matin.
Quant au mot potron, il est une déformation de 'poistron' qui vient du latin 'posterio' qui veut dire 'postérieur' ou 'derrière'.
Revenir en haut Aller en bas
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyDim 29 Aoû 2021 - 7:17

avoir du chien 


avoir un charme un peu canaille ; avoir du sex-appeal ; être attirante ; avoir quelque chose qui retient l'attention ; impressionner par son apparence ; être séduisante ; avoir un charme provoquant ; avoir de l’originalité ; avoir de l’ardeur


Origine et définition

Lorsque la vieille grincheuse et vulgaire du XIIIe étage fait faire ses besoins à son chihuahua dans le bac à sable où jouent les enfants de la copropriété, on dit qu'elle a un chien ou que c'est une méprisable chienne, mais pas qu'elle a du chien.

Que faut-il pour avoir du chien ?
Il ne suffit pas et il n'y a pas besoin d'être belle ; il faut juste avoir ce charme, ce petit "je-ne-sais-quoi" qui attire et fascine les hommes et les fait craquer, au point d'oublier parfois qu'ils ont déjà tout ce qu'il faut et peut-être même en mieux à la maison.

Le mot chien, hors de son usage naturel pour désigner un canidé domestique, peut être soit une insulte pour désigner quelqu'un de méprisable, soit un adjectif ayant un sens proche de 'coquin' ou 'canaille'.
Et c'est probablement ce deuxième sens qui est à l'origine de l'expression apparue au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
* gigi *
Membre Voteur
Membre Voteur
* gigi *

Nombre de messages : 424
Age : 55
Localisation : Belgique

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyDim 29 Aoû 2021 - 10:01

merci marianne
Revenir en haut Aller en bas
http://chez-gigi.forumgratuit.be/
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyLun 30 Aoû 2021 - 7:30

parler dans sa barbe 


parler de manière peu audible ; marmonner ; parler à voix basse sans articuler ; bafouiller


Exemples





« Gêné, il ne savait plus où se mettre et se mit à parler dans sa barbe. »
« Il parlait tellement dans sa barbe qu'il semblait presque qu'il parlait seul. »
Revenir en haut Aller en bas
* gigi *
Membre Voteur
Membre Voteur
* gigi *

Nombre de messages : 424
Age : 55
Localisation : Belgique

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyLun 30 Aoû 2021 - 19:31

merci bisou
Revenir en haut Aller en bas
http://chez-gigi.forumgratuit.be/
Louis31
Membre Voteur
Membre Voteur
Louis31

Nombre de messages : 404
Age : 80
Localisation : Merlebach ( Moselle )

les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  EmptyMar 31 Aoû 2021 - 6:27

 chaud lapin 


homme très porté sur les plaisirs sexuels ; coureur de jupons ; matou ; tombeur ; cavaleur ; coureur de filles


Origine et définition

Humez-moi ce fumet qui se dégage de ce civet qui mijote sur la plaque de cuisson ! C'est ce qu'on peut appeler un excellent et, forcément, chaud lapin.

Mais celui-ci n'est malheureusement et définitivement plus en état de se comporter comme notre chaud lapin du jour.


Ceux qui ont eu l'occasion d'avoir un clapier avec, au départ, deux lapins, un mâle et une femelle, ont eu l'occasion d'assister au miracle de la multiplication des petits lapins.
Ils savent en effet que, en raison d'une certaine activité frénétique (dont je tairai les détails car des oreilles chastes me lisent), les deux lapins ne restent pas longtemps seuls, et qu'il faut assez peu de temps pour que le clapier devienne un peu surpopulé, sauf si le civet mijote tous les jours, histoire d'éviter que les petites bêtes soient trop à l'étroit.


Il est en effet intéressant de savoir que la gestation d'une lapine ne dure que 31 jours et que, à peine 24 heures après la mise bas d'une portée pouvant comporter jusqu'à 12 lapereaux, elle peut à nouveau être fécondée, ce que le lapin mâle ne se prive pas de faire si jamais les bestioles sont laissées ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty
MessageSujet: Re: les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout    les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
les expressions anciennes ou nouvelles du mois d'Aout
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mamans solos :: Coucou ca va bye bye... :: Les Expressions, actuelles ou anciennes et leurs significations...-
Sauter vers: