Mamans solos
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Mamans solos

Vous etes maman solo, future maman solo , vous avez ete solo.. Vous avez ici toute une bande de super copines pretes a tout partager pour le meilleur et pour le rire...
 
AccueilPortailDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : coffrets dresseur ...
Voir le deal

 

 le lacher prise 2

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 11:11

Le concept du lâcher prise peut s’expliquer et s’appliquer de bien des façons. Une manière très simple de l’apprivoiser consiste à l’opposer à son contraire : le contrôle. Tous, à des degrés divers, nous aimons bien avoir le contrôle, que ce soit sur notre travail ou des parties de celui-ci, sur notre vie personnelle, sur nos émotions, sur les autres peut-être. Nous aimerions bien parfois avoir le contrôle sur des événements qui, justement, sont hors de notre contrôle. Lorsque nous réalisons que nous ne pouvons changer ni les événements ni les autres et que nous pouvons seulement changer notre façon de les percevoir, nous sommes dans le lâcher prise. Nous nous donnons alors une chance de vivre moins de stress. De la même façon, lorsque nous modifions notre action pour arriver à un résultat, nous faisons preuve de flexibilité et de notre habileté à décrocher d’une conduite stérile.



Dans tous les événements qui nous arrivent, il est important de faire la différence entre ce que nous pouvons contrôler, ce que nous pouvons influencer et ce que nous ne pouvons ni contrôler, ni influencer. Faire une distinction entre les trois est sans doute une première étape dans le lâcher prise.

Le lâcher prise et les objectifs



Est-ce à dire que lâcher prise implique de renoncer à nos buts, à nos objectifs ? Pas nécessairement. Lâcher prise, dans l’immédiat, peut être parfaitement compatible avec l’action, mais impliquera parfois une action différente ou différée. Prenons un exemple simple qui permettra de mieux comprendre. Il vous est sans doute déjà arrivé d’avoir un nom sur le bout de la langue et de vous acharner pendant de longues minutes pour le retrouver, mais en vain. On dirait que plus vous faites des efforts, moins vous vous en souvenez. Puis, vous passez à autre chose, vous lâchez prise sur votre recherche. Soudain, le nom recherché arrive de lui-même et sans aucun effort.



Penser de façon obsessive à un problème est la plupart du temps complètement inefficace et ne le règle surtout pas. Au contraire, s’en détacher provisoirement peut permettre à notre cerveau de faire émerger certaines solutions et surtout de laisser la place à l’originalité et la créativité.

Un acte de confiance



Pourquoi trouvons-nous si difficile de laisser aller notre besoin de contrôle? Parce que nous nions ou parce que nous sommes très peu conscient des peurs liées à l’absence de contrôle. Par exemple, on peut craindre des autres qu’ils nous dominent, avoir peur de se tromper, peur de ne pas être adéquat, peur de manquer de quelque chose. Plus on cherche à contrôler, que ce soit les collègues, le conjoint, ses enfants, une manière de faire les choses, l’opinion des autres ou même son apparence, plus cela est signe d’insécurité et moins on lâche prise. Lâcher prise est un acte de confiance. Cela nécessite l’acceptation de nos limites, la reconnaissance des autres dans leurs différences et la capacité de faire avec ce qui est dans le présent (voir encadré). La tentation est grande toutefois de refuser ce qui n’est pas conforme à nos désirs. Le besoin de contrôle nous fait nous acharner sur ce qui aurait pu être ou ce qui devrait être et oublier ce qui est présentement.



Des moyens de lâcher prise



Comment peut-on s’y prendre pour développer la capacité à lâcher prise ? De plusieurs façons. Mais la première et la plus importante n’en demeure pas moins la prise de conscience. Devenir conscient de nos émotions face à ce qui arrive. Devenir également conscient de l’absurdité du contrôle sur ce qu’on ne peut ni changer ni influencer. Devenir conscient de toute la perte d’énergie et de bien-être que représentent le perfectionnisme et l’acharnement.



Par exemple, vous partez en voyage à l’étranger dans l’intention bien précise d’en profiter pour faire de la photographie, une de vos passions. Dès votre arrivée, votre appareil ne fonctionne plus. Il est impossible de le faire réparer sur place ou de s’en procurer un autre. Entretenir en vous la frustration, la colère, le dépit par rapport à cette contrariété peut gaspiller vos vacances et ne corrigera en rien la situation. Alors, ne vaut-il pas mieux recadrer cette situation ? Vous dire, par exemple, que vous pouvez peut-être profiter autrement des belles images qui s’offrent à vous ? Peut-être serez-vous plus sensible aux brochures, aux cartes postales, aux vidéos que vous pourrez vous procurer ? Peut-être ne pas être embarrassé d’un attirail de photographe vous permettra-t-il de faire des activités différentes ? Peut-être que de couper court à ces pensées moroses vous permettra-t-il de ne pas rater vos vacances et, la prochaine fois, de partir avec un plan B : une deuxième caméra ou, tout simplement, un appareil photo jetable ?

Les deuils à faire



Simple logique, direz-vous, mais comment se fait-il que ce simple comportement soit parfois si pénible à faire ? C’est là qu’intervient la stratégie suivante qui est essentielle, soit celle d'accepter de faire le deuil de quelque chose auquel nous tenons. Ce qui a empêché notre petit singe du début de lâcher prise quant à son désir d’obtenir le riz, c’est son incapacité à faire ce deuil. Il croit qu’ouvrir sa main lui fera perdre la nourriture, mais il ignore qu’il n’a pas besoin de faire le deuil du riz, seulement d’une stratégie inefficace et qui menace même sa liberté.



Combien de fois, tout comme lui, nous répétons un comportement stérile. Pensons à toutes les fois où nous refaisons la même intervention avec un enfant, un conjoint, un ami, un collègue, intervention qui ne donne pas les résultats escomptés, mais que nous répétons inlassablement, contre toute logique, en pure perte, récoltant à chaque fois la même déception. Nous pourrions comparer cela à une mouche prisonnière dans la maison et qui cherche à sortir. En voyant la lumière de la fenêtre, elle fonce vers la liberté, mais se frappe dans la vitre. Elle pourra répéter cette stratégie pendant des heures, jusqu’à l’épuisement et même la mort, même si ce moyen est complètement inefficace.



Lâcher prise implique parfois de faire le deuil d’une croyance, les il faut, les je dois appris, conditionnés et inefficaces quant au résultat. Par exemple : il faut que tout soit parfait. - Tout doit toujours fonctionner comme je le veux. - Je dois tout faire moi-même.



D’autre fois, c’est du résultat qu’il conviendra de faire le deuil puisqu’il n’est pas entièrement sous notre contrôle (par exemple, les résultats scolaires de notre enfant ou l’ordre dans sa chambre). Certains auraient intérêt à faire le deuil de leur passé, de leurs épreuves, de leurs problèmes, puisqu’on ne peut changer le passé et que le ressasser inlassablement nous empêche de profiter du moment présent. Certains traînent avec eux, pendant des années, des deuils et refusent de tourner la page, minant ainsi leur propre moral et celui des autres.



Les deuils à faire sont multiples, que l’on songe à toutes les idées irréalistes que nous entretenons sur nous-même (vouloir être apprécié de tous, par exemple, ou vouloir que tout le monde autour de nous soit bien), sur les autres (souhaiter que son conjoint ou son collègue de travail ait un caractère différent), sur le travail, etc. Pardonner est aussi une façon de lâcher prise.



La première question à nous poser, donc, pour comprendre pourquoi nous avons autant de difficulté à lâcher prise dans certaines situations, c'est la suivante : de quoi dois-je faire le deuil ? Il y a bien évidemment des deuils plus difficiles à faire que d'autres, comme le deuil d'une valeur importante à nos yeux. Par exemple, l'infirmière qui devrait faire le deuil du temps qu’elle peut passer avec un client en raison d’une réorganisation d’un plan de soin, et qui a comme valeur importante la relation qu’elle établit avec le client, trouvera très difficile de faire le deuil de cette partie de son travail. Pour elle, ce serait presque se renier elle-même, renier sa mission. Nous pouvons comprendre alors l’énorme résistance qu’elle développera, résistance qui pourra aller jusqu’à se chercher un milieu de travail plus satisfaisant qui respecte sa valeur. À moins qu'elle ne change le processus de vérification de cette même valeur, c'est-à-dire sa façon de vérifier sa valeur.



Lâcher prise implique donc parfois de nous changer nous-même ou de nous accepter avec nos limites, nos valeurs, ce qui nous permet d’accepter les autres bien plus aisément. Le cerveau humain est très complexe et capable de grandes choses, à condition que nous développions sa grande flexibilité.



Être flexible, c’est accepter de lâcher prise si les moyens que nous utilisons ne fonctionnent pas; c’est aussi essayer autre chose, une autre stratégie. C’est aussi nous mettre en recherche active de d’autres moyens pour arriver à nos fins. C'est accepter de laisser aller un certain contrôle.



Marie Bérubé, psychologue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: Re: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 11:21

c'est excellent et très instructif !!!!!

le "lâcher prise", est une chose, dont malheureusement je suis incapable, mais je m'y applique chaque jour, même si ça n'est pas évident !!!


Revenir en haut Aller en bas
lili
Maman Extraordinaire
Maman  Extraordinaire
lili


Nombre de messages : 17102
Age : 53
Localisation : voiron (38)

le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: Re: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 13:39

le lacher prise 2 425799 Barcy, c'est hyper intéressant!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: Re: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 15:24

le lacher prise 2 4034609775
Revenir en haut Aller en bas
marianne
Admin
Admin
marianne


Nombre de messages : 152603
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi/loisirs : Mes 3 Amours.. Et le reste de temps en temps...

le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: Re: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 15:30

moi si je lache prise selon une certaine situation.. le lacher prise 2 876397 le lacher prise 2 876397 le lacher prise 2 876397
ca va etre ... totalement...
je ne m en occupperai plus du tt!!!
abandon TOTAL!!!!

je connais mes limites et mes valeurs.. je crois..

j ai du mal a tolerer le manque de valeurs, de tolerance de comprehension des autres..
c est ca qui m enerve!!!!
oui je sais suis pas cool on me le dit assez souvent 20 fois par jour lolllll
le lacher prise 2 1499686662 le lacher prise 2 1499686662 le lacher prise 2 1499686662

_____________________________________________


Merci d etre passée.. On pense a voter a chaque passage les amies  

Editer mon profil Forum10


     

le lacher prise 2 Sans_t10




         le lacher prise 2 Bisous10          
Revenir en haut Aller en bas
https://www.mamansolo.net
Invité
Invité
Anonymous



le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: Re: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 16:14

merci Barcy......

je ne sais pas si je pourrais changer mais comment construire ma fille afin qu'elle ne reproduise pas et qu'elle ne soit pas dans la maitrise.....

Revenir en haut Aller en bas
nath45
Top Posteuse
nath45


Nombre de messages : 13730
Age : 55
Localisation : aquitaine
Emploi/loisirs : pas d emploi.. mais beaucoup d activites quand meme

le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: Re: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 17:47

Pour lâcher prise il faut le vouloir et y être prêt car cela revient à remettre en cause tous ses modes de fonctionnement donc à se mettre en danger...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: Re: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 19:40

soly a écrit:
merci Barcy......

je ne sais pas si je pourrais changer mais comment construire ma fille afin qu'elle ne reproduise pas et qu'elle ne soit pas dans la maitrise.....


si je t'assure que on peut changer
plus je grandis (oh que c est beau pr ne pas dire plus je vieillis) et plsu je lache prise
dc changer dans le sens evoluer on peut.... j'y suis arrivee...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: Re: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitimeMer 24 Avr 2013 - 17:37

Je pense aussi que l'âge et l'expérience nous apprennent à un minimum lâcher prise dans certaines situations !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: Re: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitimeJeu 25 Avr 2013 - 8:50

Qu'est-ce-que j'aimerai réussir à avoir du lacher prise .....
A la maison, je veux presque tout contrôler, je n'aime pas beaucoup les imprévus, presque tout est calculé, planifié à une demi-heure près.
On rentre de l'école à une heure précise, on se lave pratiquement toujours à la même heure, on mange toujours à la même heure (sauf le samedi soir, nous avons un "rituel" pizza devant la télé), on se couche pratiquement à la même heure tous les soirs (sauf le samedi).
Lorsque je prévoit des sorties, activités (dehors), je préviens les enfants en leur indiquant l'heure à laquelle on doit se préparer pour faire cette activité.

Presque comme à l'armée .......

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: Re: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitimeJeu 25 Avr 2013 - 9:14

et si un jour par malheure il y a un imprevu tu le vis comment?
Revenir en haut Aller en bas
nath45
Top Posteuse
nath45


Nombre de messages : 13730
Age : 55
Localisation : aquitaine
Emploi/loisirs : pas d emploi.. mais beaucoup d activites quand meme

le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: Re: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitimeJeu 25 Avr 2013 - 9:34

FLCH, le lâcher prise n'est pas ce dont tu as besoin dans l'immédiat mais bien d'une thérapie et pas comportementaliste pour comprendre pourquoi tu as besoin de cette rigidité obsessionnelle. Après seulement tu seras capable de lâcher du lest.

Revenir en haut Aller en bas
marianne
Admin
Admin
marianne


Nombre de messages : 152603
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi/loisirs : Mes 3 Amours.. Et le reste de temps en temps...

le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: Re: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitimeJeu 25 Avr 2013 - 15:49

moi j ai pas une rigidite obsessionnelle
mais je suis une bourrique ca c est sur!!

mais par contre.. plutot que de mettre dans une mouise totale..
je vais lacher du lest ... plutot laisser se debrouiller..ss aide..
quitte a avoir un silence radio X temps...
quitte a ce qu on me fasse la tronche...
mais je prefre ca plutot que d aller a l inverse de mes principes..
principes FONDAMENTAUX bien sur pas principes de crotte lollll


_____________________________________________


Merci d etre passée.. On pense a voter a chaque passage les amies  

Editer mon profil Forum10


     

le lacher prise 2 Sans_t10




         le lacher prise 2 Bisous10          
Revenir en haut Aller en bas
https://www.mamansolo.net
Contenu sponsorisé





le lacher prise 2 Empty
MessageSujet: Re: le lacher prise 2   le lacher prise 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
le lacher prise 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le lacher prise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mamans solos :: Coucou ca va bye bye... :: Citations, Proverbes , dictons .. au jour le jour...-
Sauter vers: